Page d'accueil » Politique de la santé » Initiative sur les soins infirmiers

Initiative sur les soins infirmiers

L’initiative populaire «Pour des soins infirmiers forts»

L’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) a lancé le 17 janvier 2017 l’initiative populaire pour des soins infirmiers forts pour garantir la sécurité des patients à l'avenir aussi.L’initiative populaire pour des soins infirmiers forts a pour but de remédier à la pénurie de personnel qui s’annonce. L’initiative exige que la Confédération et les cantons investissent dans la formation dans le domaine des soins, améliore les conditions-cadre dans la pratique et reconnaissent  au niveau légal le travail que les infirmières et infirmiers effectuent sous leur propre responsabilité.

Swiss Nurse Leaders est activement représentée dans cet important projet dans le groupe de pilotage interne de l'ASI. En outre, les secrétariats générales  - l'ASI et Suisse Nurse Leaders - travaillent en étroite collaboration, notamment dans les domaines du lobbying et de la communication. 


Points clés du processus politique : Vue d'ensemble

2020-déc Deuxième consultation au Conseil des Etats: Le Conseil des Etats maintient sa version de la contre-proposition indirecte. Toutes les divergences avec le Conseil national demeurent.Le projet de loi sera maintenant renvoyé au Conseil national lors de la troisième et dernière phase de la procédure d'élimination des divergences.
2020-oct Deuxième débat au Conseil national : Le Conseil national maintient sa version de la contre-proposition indirecte.
2020-jun Première consultation au Conseil des Etats : Le Conseil des Etats adopte la contre-proposition indirecte. Ce faisant, il reprend certaines formulations de "canettes" et lie le règlement des comptes sans ordonnance médicale à un accord que les soignants doivent négocier avec les assureurs.
2019-dec Première consultation au Conseil national : l'initiative populaire est rejetée de justesse au profit de la contre-proposition indirecte.
2019-mai à août Consultation de la contre-proposition indirecte.
2019-jan La Commission de la sécurité sociale et de la santé du Conseil national (SGK-NR) adopte une initiative de la commission comme contre-proposition indirecte (Pa.IV. 19.401 : "Pour un renforcement des soins - pour plus de sécurité des patients et plus de qualité des soins")
2018-nov Le Conseil fédéral rejette l'initiative sans contre-proposition.
2017-nov L'initiative populaire "Pour des soins infirmiers forts" (initiative sur les soins infirmiers) est présentée.

Le Conseil national maintient sa version du contre-projet indirect à l'initiative sur les soins infirmiers

Le Conseil national veut obliger les cantons à mettre à disposition des moyens financiers pour que davantage d'infirmières et d'infirmiers puissent être formés. En outre, il devrait être possible de facturer certaines prestations de soins aux assurances-maladie sans ordonnance médicale, et cela sans accord préalable avec les assureurs, contrairement à ce que souhaitait le Conseil des États. Le Conseil national n'accepte pas les détériorations que le Conseil des Etats a apportées au contre-projet indirect à l'initiative sur les soins infirmiers. Le contre-projet indirect à l'initiative sur les soins infirmiers devrait être traité par le Conseil des Etats lors de la session d'hiver.

 

le communiqué de presse de l’ASI

 

 


Contre-projet indirect est prêt pour la consultation

La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-CN) vient de terminer l’élaboration de son contre-projet indirect. Celui-ci sera mis en consultation dans le courant du mois de mai.

Le contre-projet indirect de la CSSS-CN prévoit des investissements dans la formation et le remboursement de certaines prestations infirmières à la charge de l’assurance-maladie de base sans qu’une prescription médicale soit nécessaire. Il reprend donc deux exigences importantes de l'initiative sur les soins infirmiers.


»Communiqué de la CSSS-N du 3 mai 2019


Le Conseil fédéral refuse l’initiative pour les soins infirmiers sans contre-projet.

Le Conseil fédéral justifie son rejet en évoquant entre autres les mesures qui ont déjà été prises pour enrayer la pénurie de personnel qualifié dans les soins.

 

»Liens au communiqué du conseil fédéral

»Liens au communiqué d'ASI


Les signatures sont déposées!

L’initiative sur les soins infirmiers a été remise à la Chancellerie fédérale le 7 novembre 2017 avec plus de 114'000 signatures authentifiées. En huit mois seulement, plus de 120‘000 personnes ont signé!